Quelles HE pour se protéger cet hiver ?
Quelles HE pour se protéger cet hiver ?

Protéger la sphère respiratoire et soutenir nos défenses naturelles

Le recours aux huiles essentielles qui soutiennent nos défenses naturelles et qui aident notre organisme à lutter contre les infections hivernales s’avère plus que jamais un excellent moyen de passer l’hiver plus sereinement.

Voici une sélection d’huiles essentielles dont les propriétés ont été démontrées par la recherche scientifique et l’expérience des praticiens de santé. Bien entendu, la qualité des huiles que nous conseillons est primordiale pour garantir leur efficacité biologique.

.

Protéger la sphère respiratoire

Pour la protection et le confort de la sphère respiratoire, nous conseillons d’avoir recours en priorité à l’eucalyptus globuleux (Eucalyptus globulus). Puissante et rafraîchissante, cette huile essentielle protège le nez, la gorge et les bronches et dégage la respiration. Elle doit ses propriétés notamment à sa richesse en eucalyptol (autre nom scientifique : le 1-8 cinéole).

Pour renforcer l’action de l’Eucalyptus globuleux, l’huile essentielle de laurier noble (Laurus nobilis) est particulièrement indiquée. Également riche en eucalyptol et remarquable par la diversité de ses autres composants aromatiques, c’est une huile purifiante puissante, qui contribue à dégager la respiration et assainir les muqueuses de la sphère ORL.

On retrouve l’eucalyptol dans d’autres huiles essentielles également bien connues pour accompagner les infections hivernales : le ravintsara (Cinnamomum camphora à 1,8-cinéole), l’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata), le saro ou cannelle de Madagascar (Cinnamomum fragrans), etc ...

Nous conseillons la respiration quotidienne de l’eucalyptus globuleux et du laurier noble, en utilisant de préférence un diffuseur à nébulisation - cette technique de pointe étant la plus efficace. L’inhalation peut également s’effectuer après friction de quelques gouttes sur les poignets.

. 

Soutenir nos défenses naturelles

Notre organisme est évidemment aussi sensible aux saveurs ; celles-ci peuvent nous aider à soutenir nos défenses naturelles avec l’huile essentielle de feuilles de goyave (Psidium guajava) et celle de baies roses (ou poivre rose) (Schinus molle). Elles doivent notamment leurs propriétés à des actifs aromatiques remarquables comme le béta-caryophyllène ou encore l'alpha-phellandrène.

.

Lutter contre la déprime

En hiver, le manque d’exposition à la lumière du soleil peut entraîner une déprime passagère, qui influence négativement nos défenses naturelles. Cette année, le stress de la pandémie et du confinement sont aussi des facteurs supplémentaires.

Hormis la vitamine D, les ressources de l’aromathérapie vont permettre un bon rééquilibrage de notre humeur avec des séances d’olfaction d’huiles essentielles actives sur notre psychisme. Notre choix s’oriente en particulier vers l’huile essentielle d’encens de somalie (Boswellia sacra), dotée de propriétés déstressantes et calmantes (1).  

A noter aussi l’intérêt de l’huile essentielle d’eucalyptus globuleux en ce domaine, dont les propriétés positivantes agissent favorablement sur notre humeur (2).

 

Pour en savoir plus

   - Téléchargez la publication  Les huiles essentielles dans les viroses respiratoires hivernales de l'Ecole Internationale d'Aromathérapie

   - Consultez les propriétés des huiles essentielles dans notre aromathèque.

 

DONNÉES SCIENTIFIQUES

(1)    La recherche a permis d’expliquer l’usage traditionnel de l’encens de Somalie dans ce domaine par l’activation des récepteurs cérébraux TRPV3.

(2)    L’eucalyptus globuleux agit sur la remontée de la sérotonine cérébrale.

 

AVERTISSEMENT

Les informations présentées dans cet article ne constituent pas une recommandation thérapeutique et ne remplacent pas la consultation d’un professionnel de santé.

Les huiles essentielles ne conviennent pas aux enfants de moins de 6 ans, ni aux femmes enceintes ou allaitantes. Dans ces cas, demander l’avis d’un professionnel de santé.

Par ailleurs, l’usage des huiles essentielles nécessite de vérifier au préalable leurs précautions d’emploi et contre-indications éventuelles. En cas de doute, consulter un professionnel de santé.

© Tous droits réservés

Web Admin
Nov 10, 2020