Coronavirus - Notre boite à outils de prévention
Coronavirus - Notre boite à outils de prévention

Notre « boîte à outils aromatique » de prévention face au coronavirus SARS-CoV-2 et autres virus à tropisme respiratoire.

.

Article scientifique destiné aux professionnels de santé.

.

Classification des virus concernés

Chaque année en période d’hiver, nos organismes font l’objet d’attaques virales variées au niveau des voies respiratoires, ce qui rend les diagnostics difficiles, hormis les cas survenant dans un contexte épidémique. Le tableau suivant reprend la classification officielle des virus à l’origine d’infections respiratoires, dans les sphères hautes et basses.

 

  

 

    

.

Les COV (composés organiques volatils) actifs

 Pour lutter contre les attaques virales, le système immunitaire de l’organisme est toujours en première ligne ; il active une voie de défense dite Th1 en mobilisant :

 

   * Les natural killer (NK), lymphocytes ayant pour rôle, dans les tous premiers jours, de détruire les cellules infectées.

Renforcer cette activité de cytolyse demande des actifs judicieusement associés :

             - le (+)-α-phellandrène, COV de l’huile essentielle de baies roses (Schinus molle).

             - le β-caryophyllène, COV de l’huile essentielle de feuilles de goyave (Psidium goyjava) ; et de l’huile essentielle de copahu (Copaifera officinalis).

             - le benzoate de benzyle, COV de l’huile essentielle d’ylang-ylang III° (Cananga odorata forma odorata).

 

   * Les lymphocytes cytotoxiques, cellules prenant le relais des NK.

Aucune huile essentielle n’a été testée jusqu’à présent.

 

   * Les macrophages, leucocytes ayant pour rôle d’éliminer les cellules tuées.

Faciliter cette phagocytose repose non seulement sur les β-glucanes de champignons comme ceux de shii-ta-ke (complément alimentaire), mais aussi et surtout sur :

             - le pool limonène + para-cymène + α-phellandrène de l'élémi d'Afrique  (Canarium schweinfurthii), stimulant à la fois les NK et la phagocytose des cellules infectées. 

 

   * Les cellules dendritiques, cellules immunitaires captant les antigènes viraux.

Favoriser l'interaction de celles-ci avec les LT0 pour permettre la  polarisation de ces derniers vers la voie TH1, seule voie de défense antivirale, est possible avec

             - le (Z)-calaménène de l’huile essentielle de manuka (Leptospermum scoparium).

 

 Conseils d’utilisation

 .

Ces huiles essentielles s’utilisent :

.

    * par voie orale pour les baies roses et les feuilles de goyave.

1 goutte de chaque sur un support (sucre de canne, miel, compote etc.) à garder le plus longtemps possible dans la bouche avant d’avaler.

3 fois par jour en cure d’une semaine.

.

    * par voie cutanée pour l’ylang ylang et l’élémi : en massage le long de la colonne vertébrale et / ou de la plante des pieds.

Réserver le manuka en plus pour la plante des pieds.

2 fois par jour en cure d’une semaine. 

Ajoutons, sous forme de compléments alimentaires en gélules, les β-glucanes du son d’avoine et le magnésium marin.

.

Extrait du cours d’aromathérapie donné dans le cadre de ®Pierre Franchomme-Formation

Web Admin
Mar 19, 2020

Commentaires

la carapace des corona virus

J'ai beaucoup apprecié la clarté de la description des effets des huiles essentielles sur les corona virus.en tant que médecin homéopathe je m'interresse à l'aspect biochimique et immunologique de la neutralisation des virus. en d'autre terme à la raison pour laquelle certaines huiles essentielles sont efficaces et pas d'autres. Avez vous des précisions sur la structure biochimique de la ''couronne des corona virus, en particulier de celle du COVID 19. merci deme répondre ppour echanger sur ce sujet brulant. francis MAZEL

Mazel francis
Mar 31, 2020
Laurus Nobilis en usage externe

Bonjour, N'y a t'il pas un intérêt à préparer un mélange HV avec Laurier + une autre HE comme Lavande et en préventif à effectuer deux fois par jour une application sur les pieds ? La présence dans l'organisme de l'HE de Laurier n'est-elle pas de nature à contrarier le développement d'un virus enveloppé type ARN qui se présenterait? Bien cordialement

Hervé Bré
Mar 21, 2020
Merci

Merci et bien cordialement

Hervé Bré
Mar 21, 2020
Huiles essentielles anti-inflammatoires

Bonjour, On parle de l'effet aggravant des anti-inflammatoires sur les personnes touchées par le coronavirus. Qu'en est-il des huiles essentielles anti-inflammatoires ? Bien que leur fonctionnement soit différent, leur action anti-inflammatoire pourrait-elle faire craindre un risque similaire ? Merci,

Anne Sajous
Mar 20, 2020