Coronavirus : quelles huiles essentielles ?
Coronavirus : quelles huiles essentielles ?

Face au Coronavirus, la recherche dans le domaine des actifs aromatiques nous permet d'apporter des réponses étayées scientifiquement. Les huiles essentielles de goyave, de baies roses, de laurier noble et d'eucalyptus globuleux non rectifiée permettent de constituer une trousse d'huiles essentielles à titre préventif et curatif.


En prévention, des huiles essentielles pour renforcer le système immunitaire.

Nous conseillons en priorité deux huiles essentielles dont les propriétés permettent de préparer l'organisme à une attaque virale en boostant le système immunitaire, plus particulièrement la 1ère ligne de défense assurée par les lymphocytes Natural Killer (NK).                                   

                  

                     HE Feuille de goyave

L'huile essentielle de feuille de goyave (Psidium guajava L.)

Elle tire ses propriétés stimulantes du système immunitaire de sa richesse en beta caryophyllène, un composé organique volatil (COV) non toxique, non phototoxique, non allergisant.

Conseil d'utilisation : 

Voie orale

HE goyave 2 gouttes dans un peu de compote (ou sur un sucre) - 3 fois par jour pendant 10 ou 12 jours. Faire une pause de 1 ou 2 jours puis reprendre.

L'huile essentielle de baies roses (Schinus molle, baies)

Cette huile essentielle est également remarquable pour ses propriétés de stimulation du système immunitaire et non toxique.

Conseil d'utilisation :

Voie orale 

HE baies roses en alternance avec HE goyave, selon la même posologie.

Ou en association avec la Goyave, avec une goutte de chaque huile essentielle.

 

A titre curatif : les propriétés virucides du laurier noble (Laurus nobilis)

Rappelons que comme tous les coronavirus (SRAS, MERS ...), le coronavirus du COVID-19 est un virus enveloppé : il possède une enveloppe externe. Cette structure le rend vulnérables aux composés organiques volatils des huiles essentielles.
C'est plus particulièrement le cas de l'huile essentielle de Laurier noble dont la recherche a démontré l'activité sur les coronavirus  - VISIONNER MA CONFERENCE

                  

                       HE Laurier noble

La voie cutanée en 1ère intention

Rappelons-nous que le coronavirus du COVID-19 s'installe préférentiellement dans les tissus et les voies respiratoires basses au niveau des poumons, après un passage dans la sphère ORL (nez et gorge). Ce qui d'ailleurs provoque chez un certains nombre de personnes une pneumonie avec des difficultés respiratoires plus ou moins sévères.

Dans la majorité des cas, on va donc privilégier la voie cutanée, sur les zones où les veines sont les plus nombreuses ou apparentes, en particulier la plante des pieds et les poignets. Les composés organiques volatils (COV) de l'huile essentielle sont ensuite transportés par la grande circulation puis la petite circulation jusqu'aux poumons en moins de 20 à 60 minutes, où ils passent la barrière alvéolo-capillaire et arrivent sur les zones pulmonaires infectées.

La voie rectale pour les personnes à risques

Pour les personnes âgées, sous immuno-dépresseurs..., il est sage de compléter le traitement à l'aide d'une huile rectale. Les COV de l'huile essentielle passent dans la veine hémorroïdaire, la veine cave puis l'artère pulmonaire en moins de quelques minutes.
Aucun risque n'est à craindre, car l'huile essentielle est entièrement éliminée par les poumons, là où son action est nécessaire.

Conseils d'utilisation

Voie cutanée :
5 gouttes de HE laurier noble sur la voûte plantaire de chaque pied - 2 à 3 fois par jour jusqu'à la disparition des symptômes.

+ Voie rectale pour les personnes à risques :
8 à 10 gouttes d'huile essentielle de laurier noble dans une cuillère à soupe d'huile végétale à instiller à l'aide d'une poire rectale - 2 à 3 fois par jour durant 2 ou 3 jours.

Voie nasale :
durant la phase initiale du syndrome pseudo-grippal
En inhalation avec un diffuseur d'huiles essentielles ou à défaut, un inhalateur :
HE de laurier noble (Laurus nobilis) + HE eucalyptus globuleux non rectifiée (Eucalyptus globulus Labill) - 1 à 2 gouttes de chaque dans l'inhalateur , à respirer 5 à 6 fois par jour. Ou à parties égales dans la verrerie du diffuseur, en diffusion 2 à 3 mn, 5 à 6 fois par jour.

        

                                            Eucalyptus globuleux


Précautions d'emploi

Les protocoles cités ne conviennent pas aux enfants de moins de 6 ans. Pour ces derniers, demander conseil à un professionnel de santé.
Le contenu de cet article ne saurait remplacer l’avis d’un professionnel de santé. Par ailleurs, l’usage des huiles essentielles nécessite de vérifier au préalable leurs précautions d’emploi et contre-indications éventuelles, non rappelées ici. Nous vous invitons à lire les fiches des HE sur notre aromathèque.


Auteur : Pierre Franchomme

Références bibliographiques

  - Publication scientifique sur l’activité antivirale du laurier noble : Phytochemical Analysis and in vitro Antiviral Activities of the Essential Oils of Seven Lebanon Species (Loizzo M.R. et al. - Chemistry and Biodiversity - 20 mars 2008).

  - L'Aromathérapie exactement (Franchomme P. et al. - Edition Jollois, 2001)

  

© Tous droits réservés PIERRE FRANCHOMME LAB

Web Admin
Mar 14, 2020

Commentaires

Quid des HE anti-inflammatoires pour le Coronavirus ?

Bonjour, On a appris récemment, que les HE a visée anti-inflammatoire pourraient avoir un effet négatif sur la résistance du corps au Coronavirus, comme c’est le cas avec les AINS. On en parle par exemple sur Doctissimo/médecines douces/aromathérapie. Qu’en pensez-vous ? Votre avis intéresserait tout le monde... Laurus nobilis, Eucalyptus globulus, ne présentent-t-il aucun risque à ce titre, puisque vous n’indiquez pas de propriétés anti-inflammatoires dans leurs fiches ? Et doit-on (même s’il est vrai que vous ne les préconisez pas pour le Coronavirus), abandonner momentanément les usages d’Eucalyptus radiata et Syzygium aromaticum ? Grand merci d’avance Lucie

Lucie Chabal
Mar 24, 2020
SVP INFO SUPPLEMENTAIRES DEMANDEES

bonjour et merci beaucoup de votre réponse: 1) pourriez vous me dire si le laurier noble peut être préventif aussi ? 3° l 'eucalyptus radié sur le poignet en préventif ? 2) peut il y avoir un risque en cas de trop de dosage ?

Beatrice De VILLETTE
Mar 18, 2020
Conseils et site mavnifique et efficace

Bravo pr ce magnifique site! Évelyne

Évelyne CHARTIER
Mar 17, 2020