Endométriose : un beau témoignage
Endométriose : un beau témoignage

Une femme souffrant d'endométriose voit ses symptômes disparaître grâce aux huiles essentielles.

Philippe, coach en nutrition à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne), nous fait part du cas d'une femme souffrant d'une endométriose très invalidante à qui il a conseillé le protocole à base d'huiles essentielles d'estragon et de muscade d'Afrique indiqué dans notre article de blog « Endométriose, les huiles essentielles qui soulagent ».

 

  

Une véritable « résurrection »

 

« La personne que j'ai aidée est une jeune femme âgée de 38 ans. Elle est mariée et a 2 enfants. Elle souffrait de fortes douleurs dans le bas de l'abdomen, décrites comme des coups de couteau dans le ventre, comme si on cherchait à lui broyer les organes internes, avec souvent impossibilité de se lever du lit.

 Elle avait recours à énormément d'anti douleurs et pris un traitement anti-oestrogènes, mais sans résultats tangibles.

 Son endométriose était particulièrement invalidante. En 2 ans, elle avait eu environ 30 arrêts de travail, de 1 à 5 jours chaque fois.

 Je l'ai accompagnée avec le protocole d'aromathérapie proposé par Pierre Franchomme, reconnu pour son expertise dans le domaine des huiles essentielles. Trois mois après le début du traitement, elle n'avait plus aucune douleur, plus aucun symptôme.

 Elle a qualifié elle-même ce résultat de véritable résurrection »

  

Un protocole à base d'huiles essentielles d'estragon et de muscade d'Afrique

 

« Le protocole a suivi exactement les recommandations de Pierre Franchomme, que j'avais lues sur votre blog :

.

      HE estragon BIO*

6 à 10 gouttes dans 6 à 10 gouttes d'huile végétale de calophylle en massage léger sur le ventre, matin et soir pendant 3 semaines, suivi d'une semaine de pause, puis reprise du même protocole. 

.

      HE muscade d'Afrique

prise par voie orale, 2 gouttes sur un comprimé neutre, 2 à 3 fois par jour avant les repas, en cure de 5 jours par semaine. »

 

 *NDLR : Attention aux HE d’estragon issues de cultures conventionnelles, la plante étant toujours traitée avec des pesticides !

 Les informations présentées dans ce témoignage ne constituent pas une recommandation thérapeutique et ne remplacent pas la consultation d’un professionnel de santé.

Web Admin
Nov 27, 2018
Tags :