Verveine citronnée

Verveine citronnée Agrandir l'image

Verveine citronnée

Verveine citronnée
Lippia citriodora H. B. et K.

Famille botanique : Verbénacées
Organe distillé : Sommités fleuries

Plus de détails

En savoir plus

Principes actifs

  • Monoterpènes (6 %) : (-)-limonène (5-15 %)
  • Sesquiterpènes (18 %): β-caryophyllène (3-3,8 %), germacrène D (1,8 %), α-farnésène (4 %), α-curcumène (4,5 %)
  • Alcools aliph. (1-1,5 %) : octène-1-ol-3 (1 %)
  • Monoterpénols (15-16 %): (+)-α-terpinéol (1,5-2,5 %), citronnellol (1 %), nérol (0,5-5 %), géraniol (0,5-6 %)
  • Sesquiterpénols (4-5 %) : (+)-nérolidol (1,3-2 %), spathulénol (2,5-3 %), caryophylladiénols l, II et III
  • Esters terpéniques (6 %) : acétates de néryle (4 %) et de géranyle (1,8 %)
  • Aldéhydes (39-40 %) : citrals : néral (12 %) et géranial (26 %) ; photocitrals et épiphotocitrals (1,5 %)
  • Oxydes terpéniques : 1,8-cinéole (3-6 %), (-)-époxycaryophyllène (1,5 %), β-caryophyllane oxyde (2,6 %)
  • Furocoumarines (traces)

Propriétés

  • Négativante
  • Anti-inflammatoire puissante +++
  • Antipyrétique
  • Sédative puissante +++, antinévralgique
  • Eupeptique ++
  • Stimulante vésiculaire et pancréatique ; stimulante splénique; stimulante nerveuse (action sur cervelet et le SNC) ; stimulante gonadique (testicules, ovaires)
  • Litholytique
  • Hormon-like (thyroïde, pancréas)
  • Anti-infectieuse variable (BK)

Indications (VT +++)

  • Angoisse, stress, insomnie, certaines dépressions ++++, fatigue nerveuse, sclérose en plaques
  • Entérocolite ++, amibiase, kystes amibiens, maladie de Crohn ++, cholécystite, diabète
  • Cystite colibacillaire, gravelle
  • Psoriasis
  • Coronarite, tachycardie, fatigue cardiaque ; hypertension ; maladie de Hodgkin ; malaria
  • Asthme (préventive des crises)
  • Fatigue et faiblesse oculaires
  • Rhumatismes

Contre-indications

  • Aucune connue aux doses physiologiques (éviter la voie cutanée en raison des furocoumarines)

Utilisation

  • Voie orale, diffusion