Niaouli

Niaouli Agrandir l'image

Niaouli

Niaouli
Melaleuca quinquenervia (Cav.) S.T. Blake cineolifera

Famille botanique : Myrtacées
Organe distillé : Feuilles

Plus de détails

En savoir plus

Principes actifs (plus de 110 composants)

  • Monoterpènes (17 %) : α- et β-pinènes (7,5 % et 3 %), α-phellandrène (tr.), α- et γ-terpinènes, limonène (4-8 %)
  • Sesquiterpènes : β-caryophyllène (2 %), aromadendrène, allo-aromadendrène, viridiflorène, δ-cadinène
  • Monoterpenols : linalol, terpinène-1-ol-4 (2 %), (-)-α-terpinéol (9-14 %)
  • Sesquiterpénols : (-)-globulol, (+)-viridiflorol (6-15 %) nérolidol (17 %)
  • Oxydes terp. : 1,8-cinéole (38-58 %), époxycaryophyllène II
  • Aldéhydes aliph. : isovalérald., benzald. (tr.-0,8 %)
  • Composés soufrés

Propriétés

  • Anti-infectieuse, antibactérienne (peu ou pas active sur les entérobactéries, mais active à très active sur les coques gr. +: staph. doré ++++,
    pneumo. +, strep. (β-hém. gr. A +++, entéro. ++), antimycobactérienne (BK d'origine pulmonaire, urogén., lympho. gg. +++, bac. de Hansen),
    antifongique (cand. ++ à +++), antivirale +++ (incluant les virus lents), antiparasitaire (plasmodium) et antiseptique
  • Fébrifuge
  • Anticatarrhale, expectorante +++, excitante balsamique
  • Anti-inflammatoire +(dim. α1-glob.), antirhumatismale, temporisatrice des phénomènes allergiques, analgésique, antiprurigineuse
  • Antihypertensive
  • Stimulante hépatocytaire
  • Décongestionnante veineuse ++
  • Litholytique +
  • Hormon-like (action au niveau de l'axe hypophyso-ovarien, oestrogen-like et hypophyso-testiculaire)
  • Tonique cutanée, topique
  • Antitumorale (?)
  • Protectrice cutanée (radioprotectrice)

Indications

  • Coronarite, endocardite, artérite +++, athérosclérose, hémogliase ; varices ++, hémorroïdes ++, hémorroïdes hémorragiques
  • Infection respiratoire catarrhale chronique, sinusite ++, rhinopharyngite, bronchite +++, tuberculose ; blépharites
  • Herpès génital +++, condylome acuminé +, lésions planes +++, dysplasie du col +++, vulvovaginite, vaginite leucorrhéique ; fibromes (certains) ++
  • Cancer du sein non-hormono-dépendant (adj.)
  • Amygdalite, aérophagie, gastrite, ulcères gastrique et duodénal, hépatites virales +++, petite insuffisance hépatique +, lithiase biliaire,
    entérite virale, diarrhées, choléra, cancer du rectum (adj.)
  • Urétrite et prostatite (instillation huileuse à 5-10 %)
  • Psoriasis, piqûre de moustique, furoncle, dermite mycosique, lèpre, plaies surinfectées et d'électrocoagulation, rides
  • Peau "cartonnée" (préventif, avant radiothérapie, en usage local)
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Dépression nerveuse (étiologie : infections virales)

Contre-indications

  • Enfants de moins de 6 ans, femme enceinte : contient de l’eucalyptol (1,8-cinéole), activité oestrogénique très modérée
  • Interactions médicamenteuses possibles (1,8-cinéole)

Utilisation

  • Toutes les voies


VALEUR THERAPEUTIQUE +++